Réactivité, Créativité, Passion

Les bonnes pratiques des vidéos en motion design

Habefast-article-blog-motion-design

Les bonnes pratiques des vidéos en motion design

22 février 2018
|

Les vidéos en motion design ont aujourd’hui la côte. On les retrouve à peu près partout, principalement exploitées pour le marketing digital sur internet, via les réseaux sociaux. Elles sont également utilisées en interne, au sein des entreprises. Que cela soit dans le cadre de présentations de projet, ou de réunions, ce type de vidéo est plébiscité par un grand nombre de sociétés, peu importe les secteurs d’activités dans lesquels elles opèrent. Mais qu’est-ce que vraiment le motion design? Où et dans quels contextes peut-on en avoir besoin? Quelles sont les bonnes pratiques pour obtenir une bonne vidéo en motion design? C’est à ces questions que nous allons successivement répondre au fil de cet article.


Qu’est-ce que le motion design?

De par sa traduction, motion design, ou plus précisément « motion graphic design » pour les anglophones, signifie l’art de donner vie à des illustrations graphiques, à travers l’animation. Il représente une technique de présentation vidéo, basée sur l’animation d’éléments graphiques. Ces derniers peuvent être composés de pictogrammes, d’images, ou de typographie. Le tout s’accorde sur une musique de fond, et souvent une voix-off qui dynamise l’animation d’ensemble. Les styles d’illustration sont intrinsèquement liés à l’utilisation recherchée du contenu final. Un tutoriel aura des caractéristiques propres et spécifiques, qui le différera d’un contenu de type documentaire, par exemple. Il se décline sous autant de formes qu’il y a de genres cinématographiques, en exploitant tous les procédées d’animations existants. C’est ainsi qu’hormis les illustrations animées par ordinateur, on peut retrouver l’emploi de l’animation en volume, ou de pâte à modeler. Les images de synthèse peuvent être mises en mouvement directement à la main, ou toujours grâce à l’ordinateur. Les présentations vidéo peuvent même être interactives suivant les besoins, en étant générées en temps réel.

Cette discipline implique un large panel de métiers, composés principalement d’auteurs, de concepteurs, et d’animateurs, le tout encadré par un directeur artistique. D’un point de vue pratique, le procédé permet de faire apparaître de manière simple, claire et précise un message, ou une idée. De durée souvent courte, avoisinant les 90 secondes, il arrive à faire passer des concepts, ou des notions générales complexes de manière directe et simplifiée, pour en permettre une assimilation rapide chez l’observateur. Les illustrations, souvent empruntées au monde de l’animation, du cartoon, peuvent permettre d’alléger et de faire passer plus facilement des sujets sérieux, des thèmes délicats. Cet équilibre entre légèreté des éléments graphiques, et complexité du sujet abordé permet sur le fond de passer directement à l’essentiel, pour susciter chez l’observateur les émotions ou les réactions recherchées, voire une prise de conscience. Un tel résultat serait plus difficile à atteindre avec d’autres procédés.

Dans le cadre d’une entreprise, le message est plutôt à caractère informatif, et le motion design est un outil adéquat pour répondre aux besoins des firmes, aussi bien en interne, que dans le cadre de la mise en œuvre de stratégies marketing, via les publicités notamment. Le procédé s’adapte à tous les budgets et tous les besoins, pour trouver preneur aussi bien auprès des grandes firmes multinationales, que des PME, ou des organisations à but non lucratif.

 

Les usages possibles du motion design pour votre entreprise

Le procédé est aujourd’hui largement utilisé en communication digitale. On le retrouve très fréquemment sur internet. Une vidéo pour les réseaux sociaux sera le plus souvent montée suivant les codes du motion design. La plupart des sites internet y ont recours pour présenter de manière générale la raison d’être, ainsi que les missions et objectifs de leurs sites ou entreprises.

habefast_blog_infographie_motion_design_simple

Parmi les plus connus, on peut citer Amazon et leurs offres sur Kindle Direct Publishing. Il s’agit d’une passerelle dédiée aux auteurs, afin de leur permettre de publier directement leurs livres eux-mêmes en ligne, sans passer par une maison d’édition. Pour présenter le concept, Amazon fait usage d’une vidéo de présentation en motion design. Cette dernière repose sur un mix entre de la typographie et de l’infographie animée, le tout accompagné d’une voix-off qui décrit les avantages et les solutions que peut apporter la plateforme pour les auteurs. Ainsi, en l’espace de deux minutes, Amazon parvient à présenter de manière globale les caractéristiques de Kindle Direct Publishing, à travers des illustrations simples mais attrayantes à observer, sans oublier la voix-off, qui aborde le sujet sur un ton familier et amical, afin de nous en présenter les points forts.

Pour ce qui est de l’application du motion design sur un produit, on peut citer les campagnes de promotion des iPhones par Apple, qui a le plus souvent usé du procédé pour ses publicités. Pour la promo de l’iphone X sur Youtube par exemple, les motion designer ont couplé plusieurs techniques d’animation, pour faire ce que l’on appelle du mix media. Cette dernière, comme son nom l’indique, consiste à mixer l’animation avec des prises de vue réelles. Le rendu en devient dynamique et aguichant, à travers des typographies animées qui présentent les principales innovations et attraits du produit, tout cela délivré en une minute. Cette vidéo pour les réseaux sociaux fait directement le buzz, en générant des millions de vue. La marque Apple va ici à l’essentiel, pour susciter la curiosité directe de l’internaute.

Pour le cas de l’environnement interne d’une entreprise, les anciens diaporamas, souvent statiques et inertes fons désormais place à des outils interactifs et animés, aptes à mieux capter l’attention de l’auditoire. La vulgarisation et la simplicité grandissante des divers logiciels d’animation contribuent à cette révolution. Le motion design, de par sa capacité à diffuser un contenu de manière claire et succincte permet aux firmes de communiquer efficacement avec leurs employés, ne serait-ce que pour diffuser les valeurs et la vision de l’entreprise. Il est aujourd’hui même possible de faire du motion design basique avec Powerpoint, le principal logiciel d’édition et d’affichage dédié aux diaporamas, employé dans les entreprises du monde entier.

C’est l’occasion de présenter votre entreprise, tout comme vos produits ou services. En effet, une vidéo de présentation d’un produit permet d’augmenter l’acte d’achat de plus de 30%. La présentation de vos produits s’avère être un réel élément déclencheur à ne pas négliger.

habefast_blog_infographie_motion_design_acte_achat

N’oublions pas que les vidéos en motion design permettent d’améliorer le référencement de manière très intéressante ! Ajouter une vidéo à votre site, c’est augmenter votre référencement de plus de 50 fois !

 

Une méthode et un savoir-faire de motion design à adapter selon les projets

Peu importe la finalité à laquelle le motion design est destinée, il convient de bien planifier sa mise en œuvre. On distingue quelques étapes à suivre, nécessaires pour obtenir une animation qui soit de qualité, répondant aux attentes du client.

La première étape consiste à définir ses objectifs. En sachant et en délimitant de manière claire l’utilité du motion design, il est plus facile d’en tirer les grandes lignes directrices au fil de l’avancement du projet. Dans cette optique, on fait ce que l’on appelle un brief, présentant les demandes et les besoins des clients. Il va nous guider en ce qui concerne le choix des éléments graphiques principaux. On y définit le style graphique global, en choisissant par exemple d’opter pour de l’infographie animée, des pictogrammes, ou des images type cartoon.

L’étape suivante consiste en l’écriture du script, du storyboard. Il représente en quelque sorte la version sur papier de votre vidéo. Il permet d’en normaliser la narration, pour facilement détecter et placer les éléments scénaristiques du futur motion design. Il offre également la possibilité de peaufiner le scénario, pour s’adapter aux diverses contraintes techniques. La rédaction de la voix-off se déroule souvent lors de cette étape.

habefast_blog_infographie_motion_design_comprendre_rapidement

Le motion designer entre enfin jeu, en mettant sur pied des planches de dessin, illustrant de manière précise le déroulement de la vidéo, séquence après séquence. Lors de cette phase, on peut déjà intégrer le texte de la voix-off pour faire entrevoir de la manière la plus claire possible le résultat final au client. Il s’agit du plan de travail sur lequel l’équipe de réalisation va se baser, pour faire le film.

L’étape du maquettage consiste à modéliser numériquement tous les éléments graphiques définis sur le storyboard, avant de les animer. Les logiciels de création graphiques sont utilisés à cet effet, pour faire une modélisation en 2D ou 3D des différentes illustrations, selon ce qui a été défini dans les étapes précédentes.

On passe ensuite à l’enregistrement de la voix-off, si votre vidéo implique l’existence d’une narration. Il convient de le faire réaliser par un professionnel, pour un résultat accrocheur. Hormis la musique, la manière qu’aura le narrateur de communiquer sera décisive sur la qualité globale du motion design. Il ne faut donc pas bâcler cette étape.

Ensuite, le motion designer se penche sur l’animation, en reprenant les divers éléments crées lors du maquettage. Il utilise pour cela des logiciels spécialisés pour le graphisme. Le storyboard est le principal fil directeur de son travail, et les illustrations esquissées lors de cette précédente étape prennent ainsi vie, nous rapprochant un peu plus du résultat final.

L’étape suivante consiste à ajouter la bande sonore. Cette dernière est importante pour susciter l’émotion recherchée chez l’observateur, en véhiculant de manière fluide le message de la vidéo. La communication digitale a cette spécificité de jouer sur les sens de l’internaute, pour mieux le sensibiliser à une cause, une idée, ou une marque.

La dernière étape consiste à s’assurer que le tout s’agence comme il le faut, notamment en ce qui concerne la synchronisation du son avec les images. Le motion designer finit son travail en exportant l’animation sous différents formats exploitables, pour vos différentes utilisations. On note en effet qu’une vidéo pour les réseaux sociaux, par exemple, se doit de se plier à certaines contraintes quant à la taille ou au poids du fichier.


N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaitez créer une vidéo de motion design.

Pour rester informé sur toutes les tendances digitales du moment, n’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter.