Réactivité, Créativité, Passion

Evolution du e-commerce suite à l’arrivée d’Amazon en Suisse

Evolution du e-commerce suite à l’arrivée d’Amazon en Suisse

7 septembre 2018
|

Pionnière du e-commerce, la multinationale Amazon a ouvert ses frontières pour offrir ses services en Suisse. Est-ce le début d’une nouvelle ère pour le commerce en ligne en Suisse?

Les changements positifs attendus d’Amazon dans le domaine du e-commerce


L’arrivée d’Amazon peut apporter de nombreuses améliorations stratégiques ce domaine. En effet, cette plateforme dispose déjà d’une grande expérience et d’une efficacité reconnues mondialement. De ce fait, cela peut faciliter la tâche des professionnels qui souhaitent s’en servir pour vendre leurs produits à travers toute la Suisse. Et grâce à la célébrité d’Amazon, avoir recours à ses services peut déjà être une stratégie d’amélioration des chiffres de vente.

Les Suisses ne sont pas encore totalement adeptes des achats en lignes. Seuls 1/20èmedes dépenses se font en ligne lors des achats. Mais grâce à la présence d’Amazon, le vent tourne en faveur des partisans du e-commerce. D’autant plus qu’avec Amazon, le délai de livraison peut être réduit à 24h, à partir du moment où la commande est effectuée. Cela peut inciter de plus en plus de monde à avoir recours aux achats en lignes, plutôt que de dépenser du temps et de l’énergie à passer de magasin en magasin pour trouver les produits recherchés.

Les principales inquiétudes des e-commerçants


Le domaine de l’e-commerce est encore un champ à développer en Suisse, car le marché est toujours dominé par les magasins physiques. Cependant, il existe déjà quelques grandes plateformes de vente en ligne qui tiennent une place plus importante que les autres en Suisse, notamment Galaxus et Digitec. Leur marketing et leur délai de livraison ne sont malheureusement pas aussi attractifs que ceux que d’Amazon: outre la puissance de l‘image de marque d’Amazon, la livraison chez les concurrents peut prendre quatre ou cinq jours, voire davantage. Ce qui peut mener à la perte considérable de clients, face à un concurrent très stratège.

La seule existence des services qu’offre Amazon représente aussi une grande menace pour les importateurs. Ceux dont la prestation est d’acheminer les produits commandés dans les pays voisins comme la France et l’Allemagne, et qui profitaient de l’exclusivité, comme la livraison en Suisse n’était pas encore accessible au grand public. Amazon permet, en effet, un accès plus direct à une large gamme de produits, ce qui peut faire baisser la demande auprès de ces importateurs.

 

Faire face à Amazon, un défi difficile à gagner pour toutes les entreprises


Compte tenu de la puissance de la multinationale qu’est Amazon, les petites entreprises peinent à survivre à sa concurrence. Les PME risquent fortement de souffrir de la concurrence d’Amazon, car elles ne disposent pas encore des ressources pour offrir des services capables d’égaliser les leurs. Cependant, ceux qui savent profiter de l’intérêt des Suisses pour les magasins physiques et l’intégrer dans leurs stratégies de fidélisation ont encore une marge de manœuvre. En effet, en favorisant le contact avec les clients, et en récompensant les achats en magasin, certaines entreprises peuvent avoir des chances de rivaliser avec Amazon.

Certes, certains magasins physiques se lancent déjà dans la promotion de leurs produits en ligne, mais ce n’est pas suffisant pour garder ses clients. En plus d’une stratégie marketing agressive et d’une communication ciblée, Amazon dispose d’un catalogue qui n’a rien à envier aux autres plateformes de vente; c’est son principal avantage. Ce catalogue englobe des produits qui appartiennent à divers domaines, comme l’électroménager, les articles d’habillement, les accessoires, les produits cosmétiques, etc. C’est cette variété de produits disponibles qui leur a permis, en 2017, d’achever la livraison de plus de cinq milliards d’articles à travers le globe. Un chiffre dont les sites helvétiques sont encore loin.

 

La venue d’Amazon en Suisse procure plus d’avantages pour les consommateurs que pour les e-commerçants locaux. Cependant, certains commerçants peuvent voir cela comme un défi pour essayer de prouver l’efficacité du contact humain, par rapport à la digitalisation du commerce, grâce à des campagnes de communication efficaces notamment. C’est une opportunité de rassemblement autour du commerce de proximité.

Vous souhaitez être accompagné dans la mise en place d’outils d‘e-commerce et de marketing? Dans la modélisation et l’optimisation de vos process d’entreprise ? N’hésitez pas à visiter notre site.

Pour rester informé sur toutes les tendances digitales du moment, abonnez-vous à notre newsletter.