Réactivité, Créativité, Passion

Le marketing émotionnel : Quand les marques prennent en compte les émotions de leurs clients

Habefast-emoticone-marketing emotionnel-article

Le marketing émotionnel : Quand les marques prennent en compte les émotions de leurs clients

17 juillet 2017
|

La société de consommation nous inonde de messages publicitaires, le consommateur est plongé au milieu d’une multitude de marques et de produits, il peut devenir compliqué pour lui de faire un choix.

Alors certaines marques font preuve d’authenticité et parviennent à se démarquer. Elles utilisent pour cela le marketing émotionnel, un outil qui permet de se distinguer par le biais des émotions du consommateur.

Le marketing émotionnel, c’est créer un sentiment d’identification immédiat pour orienter les choix et les comportements du consommateur.

On distingue tout d’abord 2 grandes familles d’émotions : Les émotions primaires comme la joie, la tristesse et les émotions secondaires comme la fierté, la frustration … Ces émotions sont reliées à des sentiments de joie ou de tristesse.


Comment tirer parti de ces émotions pour engager davantage de clients?

Les émotions suscitées chez le consommateur par le marketing émotionnel permettent :

  • de favoriser la mémorisation publicitaire.
  • de favoriser l’attachement à la marque.
  • de favoriser l’acte d’achat en point de vente.

En effet, chacune des émotions ressenties par le consommateur le ramène à une identification immédiate, un sentiment de « déjà-vu », un moment vécu, ou une émotion déjà ressentie.

  • La joie par exemple capte l’attention du consommateur, il le libère de ses tensions quotidiennes et conclut sur un effet positif. Des bébés chantant l’hymne à la joie, on peut déjà voir un sourire se dessinez sur votre visage! C’était le but rechercher de la campagne internationale de Coca-cola pour lutter contre le Sida.

 

 

  • L’amour, le bonheur apporte un sentiment de sécurité, de confort …

 

 

 

  • La tristesse, vise à attendrir le consommateur et lui rappeler des souvenirs et émotions déjà ressenties, elle génère un sentiment d’attachement.

 

 

  • La peur, la colère viseront à choquer le consommateur dans le but de le faire réagir à des mauvaises pratiques par exemple (campagnes de la sécurité routière).

 

 

Comment mesurer l’impact des émotions ressenties à travers votre publicité ?

Il existe certains outils d’analyse des émotions post campagne tels que:

  • L’analyse des émoticônes post campagnes publicitaires sur les réseaux sociaux.

facebook-reactions

  • Le Facial Coding (méthode de description des mouvements du visage), le neuromarketing, et l’analyse de la voix, sont des méthodes plus scientifiques, mais souvent utilisées sur un panel de consommateur pour mesurer l’efficacité des campagnes.

L’analyse de l’ensemble des réactions permet d’indiquer le degré d’intensité des émotions ressenties et donc la réceptivité des consommateurs face à la campagne. Grace à la marque, le consommateur ressent un sentiment particulier, il va donc en parler autours de lui, partager sur les réseaux sociaux… L’émotion génère la motivation, et favorise l’action: l’acte d’achat, l’objectif sera donc atteint.


Si vous rechercher vous aussi à établir une connexion émotionnelle avec vos consommateurs, contacter notre service marketing, qui vous apportera de nombreux conseils sur la réalisation de vos campagnes publicitaires.

Pour rester informé sur toutes les tendances digitales du moment, n’hésitez pas à vous abonner à notre newsletter.