Habefast alt
Glossaire > Entreprise >Monopole

Monopole | Habefast

Habefast Glossaire Monopole

Monopole, définition

Un monopole défini un privilège dont dispose une entreprise ou un organisme public sur l’exclusivité de la production ou la distribution d’un produit ou d’un service. Le contraire du monopole est le monopsone, lorsqu’un seul demandeur se retrouve face à un grand nombre d’offreurs.

Cette situation permet aux entreprises de gagner des parts de marché ou de les détenir en totalité. En effet, en situation de monopole il n’y a pas de concurrence ce qui permet aussi à l’entreprise monopolistique d’être ‟Price maker” et donc, de disposer d’une plus grande liberté pour fixer le prix d’un produit ou d’un service.

D’où vient un monopole?

Il peut être naturel, dans ce cas, c’est un monopole dû à des conditions de marché qui font que sur le long terme, les entreprises concurrentes ne sont pas rentables. Aussi, certains marchés avec des barrières à l’entrée trop importantes peuvent empêcher l’accès de certaines entreprises au marché et laisser une seule entreprise couvrir le marché. Par exemple, la construction du tunnel sous la manche a créé une situation de monopole naturel.

Il peut être causé par une avancée technologique qui permet à l’entreprise commercialisant cette innovation d’être temporairement en situation de monopole. On parle alors de monopole d’innovation. Un exemple de ce type de monopole est le BlackBerry.

Aussi, un monopole peut être légal. Dans cette situation, la loi permet de restreindre le nombre d’offreurs présents sur un marché. Ce type de monopole est souvent mis en place dans des domaines tels que la sécurité ou l’aménagement du territoire.

Pour observer un véritable monopole, il faut que le bien ou le service produit ne soit pas substituable ou trop rare, c’est-à-dire qu’il n’y ait pas d’alternative pour les consommateurs.

Les différents types de monopoles

  • Monopole privé et public

    Le monopole privé correspond à un monopole détenu par un organisme privé. Le monopole public au contraire, est le monopole existant sur un marché public. Souvent, les monopoles étatiques s’opèrent sur des biens publics et constituent le service public. Par exemple, en Suisse le marché du sel est un marché monopolistique.

  • Monopole Bilatéral

    Un monopole bilatéral désigne une situation dans laquelle un seul vendeur et un seul acheteur se font face.

  • Quasi-monopole

    Les quasi-monopoles définissent une situation ou un vendeur ou une entreprise domine largement son marché rendant la concurrence obsolète. On peut citer Google qui détient 93% des parts du marché des moteurs de recherche.

  • Oligopole

    Un oligopole représente une situation où un petit nombre de vendeurs dispose du monopole sur l’offre. C’est en quelque sorte, un monopole de groupe. Les GAFA (Google, Apple, Facebook et Amazon) sont un exemple pertinent d’oligopole sur le marché de l’internet qu’ils dominent largement.

    Cette situation peut donner lieu à la mise en place d’un cartel, c’est-à-dire que les quelques entreprises présentes sur le marché mettent en place une entente informelle pour la fixation des prix ou sur les stratégies de régulation du marché.

  • Duopole

    Dans une situation de duopole, seuls deux offreurs sont présents sur un marché face à un grand nombre de demandeurs. C’est par exemple de cas d’Airbus et de Boeing pour le marché des avions civils.

Des situations de marché régulées

Ces situations de marché sont idéales pour les entreprises, c’est pourquoi, même si les monopoles sont fortement contrôlés, les entreprises cherchent tout de même à renforcer leur pouvoir de marché pour disposer d’une position dominante.

A contrario, les situations de monopole peuvent s’avérer néfastes pour le consommateur. En ne respectant pas les critères de concurrence pure et parfaite, l’entreprise sans concurrent peut établir des prix indépendamment de la loi de l’offre et de la demande.

De fait, en Europe la commission européenne contrôle la situation de marché afin que le principe de concurrence pure (principe d’atomicité du marché et de libre entrée sur le marché) soit respecté.